Hôpital privé
Villeneuve d'Ascq

Mes médicaments à l’hôpital

Vous allez être hospitalisé et vous avez des questions concernant vos médicaments? Voici quelques réponses simples.

Mes médicaments à l’hôpital

Que dois-je faire de mes médicaments lorsque je suis hospitalisé(e) ?

  • Vous devez apporter la(les) dernière(s) ordonnance(s) dont vous disposez, ainsi que l’ensemble des médicaments que vous prenez actuellement.
     
  • Si votre hospitalisation n’était pas prévue, demandez à l’un de vos proches d’apporter vos ordonnances.
     
  • Le jour de votre arrivée à l’hôpital, vous devrez remettre vos ordonnances au médecin qui s’occupe de vous et lui indiquer tous les médicaments que vous prenez régulièrement, y ceux que vous prenez sans ordonnance (phytothérapie, homéopathie,…).  Vous devez remettre vos médicaments personnels à l’infirmier(ère). Ils seront isolés, identifiés à votre nom et conservés dans une armoire du service fermée à clé, avant d’être restitués à votre sortie de l’hôpital.

 

Quel traitement vais-je recevoir pendant mon séjour à l’hôpital ?

  • Le médecin qui s’occupe de vous pendant votre séjour adapte votre traitement à votre état de santé.
     
  • Pendant votre hospitalisation, les médicaments sont fournis par la pharmacie de l’hôpital. Il est possible que certains de vos médicaments habituels soient remplacés par des médicaments équivalents ou des médicaments génériques, dont l’efficacité est comparable mais qui peuvent être différents par la forme, la couleur, le nombre, la présentation.
     
  • Vos médicaments personnels peuvent vous être donnés temporairement si la pharmacie de l’hôpital n’en dispose pas et doit s’approvisionner.
     
  • À l’hôpital, les médicaments vous sont distribués ou administrés par l’infirmier(ère) du service.
     
  • Ne prenez pas d’autres médicaments que ceux donnés par l’infirmier(ère), y compris de l’homéopathie, de la phytothérapie ou des médicaments apportés par vos proches : il peut exister des interactions entre les médicaments ou avec votre état de santé qui pourraient entraîner des effets indésirables graves!

 

Qu'est ce qu'un médicament générique et un médicament biosimilaire ?

  • Un médicament générique est conçu à partir de la molécule d’un médicament déjà autorisé, appelé médicament d’origine ou princeps, dont le brevet est désormais tombé dans le domaine public. Ces médicaments peuvent donc permettre de réaliser des économies importantes pour la santé publique.
     
  • Le médicament générique doit avoir la même composition qualitative et quantitative en principes actifs, la même forme pharmaceutique et démontrer qu’il a la même efficacité thérapeutique, c’est à dire la même biodisponibilité.
     
  • Le médicament générique  peut  contenir des excipients différents de ceux du princeps et présenter ainsi un aspect, une couleur ou un goût différent.
     
  • Un médicament biosimilaire est un médicament qui, comme tout médicament biologique, est produit à partir d'un organisme vivant ou dérivé de ceux-ci. Son efficacité et ses effets indésirables sont équivalents à ceux de son médicament biologique de référence.
     
  • En raison de la variabilité biologique des sources de production, certaines différences de fabrication peuvent impacter les propriétés des produits. Le principe de substitution, valable pour les  médicaments génériques, ne peut donc s’appliquer automatiquement aux médicaments biosimilaires et reste un choix du médecin et du patient.

 

A la sortie, vais-je retrouver mon traitement habituel ?

  • À la fin de l’hospitalisation, le médecin qui s’est occupé de vous rédige une ordonnance de sortie, tenant compte de votre état de santé.
     
  • Le traitement prescrit peut être différent de celui que vous aviez lors de votre entrée. Le médecin ou l’équipe soignante vous donneront toutes les explications nécessaires.
     
  • Il est important de respecter votre prescription de sortie. Ne prenez pas d’autres médicaments sans avis médical.
     
  • De retour à votre domicile, si vous avez des questions sur votre nouveau traitement, contactez votre médecin traitant. Vous pouvez également demander conseil à votre pharmacien de ville. Vos médicaments personnels vous seront restitués à la sortie.
     
  • À domicile, s’il vous reste des médicaments qui ont été arrêtés au cours de votre hospitalisation, ils ne vous sont plus utiles. Rapportez-les à votre pharmacien de ville. Ne les jetez pas vous-même dans votre poubelle ménagère.